Le fado du retraité

Chanson extraite de la comédie musicale "Les bienheureux de la marge brute"

Composée et interprétée par Hervé Sérieyx

Refrain

Pisser le chien

Chercher le pain

Aller jusqu’au tabac du coin

Boire un café

Fair’ son tiercé

Revenir en traînant les pieds

Lir’ les journaux

In extenso

Le Parisien  Le Figaro

Un p’tit muscat

Et après ça

Retourner fair’ pisser Mirza

Tu l’as attendu

Comme un fruit défendu

Comme un rêve comme une fête

Mais après l’cachot

D’une vie de boulot

T’as pris la retraite à perpète

Plus d’agendas fous

Pour te tenir debout

Pour pas pédaler en arrière

Plus de réunions

En guise de guidon

Te voilà condamner à faire

Refrain

Tu ne savais pas

Qu’la vraie vie de forçat

C’est pas tous les jours aux affaires

Mais c’est le boulet

D’une vie sans projet

Quand aucun futur ne l’éclaire

Lors invente-toi

Vite d’autres combats

Lance-toi vers d’autres chimères

Qui donn’nt un sens à

Chaque jour qui viendra

Autrement il te faudra faire

Refrain

© SingSong - Mentions légales